Ventes publiques

VENTE PUBLIQUE

Un Fragonard retrouvé, en vente chez Enchères Champagne

Par Marie Potard · Le Journal des Arts

Le 9 juin 2021 - 276 mots

Épernay (Marne). Voilà un beau cadeau pour les 40 ans de marteau du commissaire-priseur Antoine Petit (Enchères Champagne) : en janvier dernier, il a retrouvé, dans un appartement près d’Épernay, un chef-d’œuvre oublié de Jean-Honoré Fragonard (1732-1806), Un philosophe lisant ; le tableau sera mis en vente le 26 juin.

De format ovale, il était accroché en hauteur. Malgré une inscription ancienne à l’encre « Fragonard» lisible au revers du cadre en bois doré, les propriétaires en ignoraient l’importance. Se fiant à son intuition, le commissaire-priseur a sollicité le cabinet Turquin, qui a confirmé l’attribution.

L’œuvre, datée de 1768-1770, s’inscrit dans la période des figures de fantaisie, alors que l’artiste est à l’apogée de sa carrière. Il délaisse à cette époque les sujets féminins qui ont fait sa renommée pour se tourner vers la figure de l’homme mûr et barbu. « Fragonard s’octroie alors une grande liberté dans l’exécution de ses toiles. Affranchis de l’extrême minutie du style rococo, ses coups de pinceaux sont rapides, sûrs et très expressifs », commente l’expert Stéphane Pinta.



Aucune mention n’est faite de ce tableau depuis la vente aux enchères dite de « Ghendt » en 1779 dans laquelle figure « un philosophe en buste chauve, la barbe blanche, fixé sur un livre ouvert », description qui était jusqu’ici associée à un tableau du même thème conservé à la Kunsthalle de Hambourg. Mais la toile récemment découverte remet en cause cette thèse.

Hormis un empoussièrement superficiel, le tableau est en parfait état de conservation ; il est estimé 1,5 à 2 million(s) d’euros. « Très rares sur le marché, les œuvres produites à cette période se révèlent aujourd’hui les plus recherchées par les acheteurs », annonce Stéphane Pinta.

Un chef-d’œuvre de Fragonard retrouvé,
vente le 26 juin à 15 h 30, Enchères Champagne, 28, av. du Maréchal-Foch, 51200 Épernay ; en exposition les 19 et 21 juin à l’hôtel Drouot, 9, rue Drouot, 75009 Paris, salle 9.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°569 du 11 juin 2021, avec le titre suivant : Un Fragonard retrouvé, en vente chez Enchères Champagne

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque