Vendredi 20 septembre 2019

Un diamant nommé Chloé

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 septembre 2010 - 148 mots

GENÈVE - Le 14 novembre, un diamant blanc exceptionnel de 84,37 carats, d’une rare pureté, a été adjugé chez Sotheby’s, à Genève, pour 18,19 millions de francs suisses (11 millions d’euros), soit un record de 191 980 dollars (130 000 euros) au carat pour un diamant blanc.

L’acquéreur, Georges Marciano, fondateur de la marque Guess, a eu le privilège de lui donner un nom. Ce brillant, le plus gros jamais passé en ventes publiques dans cette catégorie, a été baptisé Chloé, du nom de sa fille. Chloé est le deuxième diamant blanc le plus cher du monde vendu aux enchères, derrière The Star of the Season, un diamant poire de 100,1 carats cédé pour 19,8 millions de francs suisses (12,1 millions d’euros) le 17 mai 1995, toujours chez Sotheby’s à Genève sous le marteau de David Bennett, président du département joaillerie de Sotheby’s pour l’Europe et le Moyen-Orient.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°270 du 30 novembre 2007, avec le titre suivant : Un diamant nommé Chloé

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque