Retour en Chine

PARIS - Un important sceau impérial chinois d’époque Qianlong (XVIIIe siècle), en néphrite blanche sculptée de deux dragons, a pulvérisé son estimation de 300 000 euros pour s’envoler à 1,6 million d’euros, le 29 avril à Drouot chez Beaussant-Lefèvre. Ce cachet, qui était issu de l’ancienne collection du général de Vassoigne, en poste en Chine en 1860, a été acquis par un Chinois.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°303 du 16 mai 2009, avec le titre suivant : Retour en Chine

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque