Mercredi 20 novembre 2019

Questions à… Alexandre Delerm

Expert en minéraux, Paris

Par Armelle Malvoisin · L'ŒIL

Le 20 avril 2011 - 185 mots

L'oeil : Comment démarrer une collection de minéraux ?
Alexandre Delerm :
Au début, il faut se jeter à l’eau en achetant des minéraux qui plaisent. Une fois qu’on s’y est mis, on apprend vite. En chinant sur les bourses aux minéraux (il y en a régulièrement), on observe les différentes qualités des espèces des minéraux. Pour se faire l’œil, trois collections remarquables sont à voir à Paris : celle de l’université Pierre-et-Marie-Curie, qui remonte au xixe siècle, celle, également très ancienne, de l’École des mines et enfin celle du Muséum national d’histoire naturelle de Paris qui, pendant sa fermeture pour travaux, propose une intéressante visite virtuelle sur le site www.museum-mineral.fr. Outre la connaissance, la passion et le goût font le reste.

Quels pièges sont à éviter ?
A.D.
:
Il faut faire attention aux faux, c’est-à-dire aux créations minérales composites, ainsi qu’aux restaurations dissimulées. Tout minéral recollé à sa gangue doit être signalé comme tel. Il faut aussi être attentif aux cassures (qui font perdre jusqu’à 50 % de sa valeur à un minéral) pouvant être masquées par une projection de sable ou un polissage.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°635 du 1 mai 2011, avec le titre suivant : Questions à… Alexandre Delerm

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque