Vendredi 18 septembre 2020

Profusion de dessins aux enchères

Par Éléonore Thery · Le Journal des Arts

Le 16 mars 2016 - 230 mots

PARIS - Les maisons de ventes entendent profiter des salons du dessin (lire p. 30 et 32). À Drouot est organisée le 31 mars la 2e vente collégiale après celle de tableaux anciens en novembre dernier. Une quinzaine d’opérateurs parisiens et de province y participent, comme Daguerre ou Millon (60 lots environ, est. 400 000 à 600 000 €). L’œuvre phare de la vacation est Ecce agnus dei, saint Jean-Baptiste demandant le baptême à Jésus, vers 1785, de Tiepolo. Ce dessin à la plume fait partie de la série de 313 dessins connue sous le nom de « Grande série biblique ». Le même jour, Artcurial tient sa première vente de dessins (et de tableaux anciens) de l’année. 70 feuilles (est. 612 000 à 880 000 €) sont issues de diverses collections telle celle de Georges Dormeuil, dont provient La Vénus de Mignot au Salon de 1757, par Gabriel de Saint-Aubin (est. 40 000 à 60 000 €). Christie’s organise une vente d’œuvres modernes sur papier comprenant L’Iris bleu (1892), de Gauguin (est. 500 000 à 800 000 €), ainsi qu’une vacation de dessins anciens le lendemain, avec une Femme nue allongée de Boucher (est. 60 000 à 100 000 €).

Vente collégiale à Drouot le 31 mars à 16h ; Artcurial, le 31 mars à 18h ; Christie’s, le 31 mars à 11h et le 1er avril à 14h.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°453 du 18 mars 2016, avec le titre suivant : Profusion de dessins aux enchères

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque