Vendredi 27 novembre 2020

Ventes publiques

Plus de 50 % d’invendus pour Tajan à Monaco

Par Marie Flambard · lejournaldesarts.fr

Le 24 août 2012 - 201 mots

MONACO

MONACO [24.08.12] - La vente estivale d’art moderne et contemporain organisée par Tajan à Monte Carlo est loin d’avoir atteint ses objectifs.

Avec seulement 69 lots vendus sur 146 et un chiffre d’affaires d’ 1,5 million d’euros au lieu des 3,5 millions (estimation basse) attendus, la vente du 21 juillet dernier est une lourde déconvenue pour la maison de ventes parisienne. Exceptée la grande peinture au ripolin de Chaissac, partie pour 133 000 euros, les œuvres estimées plus de 100 000 euros ont été ravalées : Masson, Van Dongen, Raza, Poliakoff ou Miro n’ont pas trouvé preneur.

Les collectionneurs n’étaient semble-t-il pas au rendez-vous, peut-être en raison de la proposition trop hétéroclite, avec un mélange peu cohérent d’œuvres modernes, contemporaines et de design. En outre le climat économique actuel combiné à la tendance du marché selon laquelle les œuvres de moyenne gamme sont plus difficiles à vendre, ne constituent pas des conditions favorables.

Compte tenu de ce résultat, la SVV Tajan va devoir sans doute reconsidérer le format de cette vente annuelle à Monaco. La maison de vente de Rodica Seward n’avait, en effet, guère fait beaucoup mieux l’année dernière avec 47 % de lots invendus et 1,6 million de chiffre d’affaires.

Légende photo

Monte Carlo - Monaco - © Photo Hampus Cullin - 2006 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque