Mardi 10 décembre 2019

Paris aiguise les appétits

Pierre Bergé s’organise et Arcurial-Briest-Poulain-Le Fur s’installe

Par Armelle Malvoisin · Le Journal des Arts

Le 25 octobre 2002 - 559 mots

Alors que le paysage des ventes publiques en France est en train de profondément se modifier (lire l’entretien de Pierre Bergé ci-contre), la maison Arcurial-Briest-Poulain-Le Fur, pilotée par trois ténors des ventes publiques parisiennes, Francis Briest, Hervé Poulain et Rémy Le Fur, vient de s’installer dans l’hôtel Dassault, quartier général du groupe Artcurial. Le trio y aiguise ses armes et peaufine sa stratégie.

PARIS - Les trois commissaires-priseurs de la nouvelle maison de vente Arcurial-Briest-Poulain-Le Fur viennent de s’installer dans leurs bureaux au siège d’Artcurial, soit à l’hôtel Dassault, qui a récemment été revisité par Jean-Michel Wilmotte. L’architecte y a complètement réorganisé l’espace intérieur, à présent doté d’un code couleur structurant les différentes activités du groupe Artcurial. La librairie d’art (en violet sourd) et les éditions d’art (en rouge orangé tonique) se partagent le rez-de-chaussée. Les bureaux de la maison de vente se situent au dernier niveau et au rez-de-jardin. Dans les deux étages intermédiaires, environ 1 500 m2 ont été agencés comme lieu d’expositions et de vente aux enchères.

Le nom de la maison de vente, Arcurial-Briest-Poulain-Le Fur, en dit long sur le poids de ce nouvel acteur économique sur le marché de l’art. “Artcurial est le nom générique et également notre bannière autour de laquelle nous avons rajouté nos trois noms dans un souci de rapprochement des clientèles. Ce long logo va bien sûr évoluer vers une signature plus simple, mais, pour démarrer, nous n’avons pas voulu faire quelque chose de trop radical, explique Francis Briest. Pour une question d’efficacité, nous nous sommes répartis chacun la direction de départements d’art au sein de la maison de vente, car nos vendeurs et acheteurs ont besoin de clairement [identifier nos prérogatives].” Les secteurs de l’art moderne, de l’art contemporain, des estampes, des tableaux XIXe siècle et impressionnistes, ainsi que celui de l’art primitif nouvellement créé avec l’aide du spécialiste Bernard de Grunne, sont dirigés par Francis Briest. Hervé Poulain se réserve les domaines de l’automobile, du vin et, avec l’assistance de l’ex-spécialiste de Christie’s Côme Rémi, de l’Art déco et du design. Rémy Le Fur hérite des départements des meubles et objets d’art, des tableaux, dessins et estampes anciens, des bijoux et de l’argenterie, de la porcelaine et des céramiques, de l’art islamique et d’Extrême-Orient. Les ventes de prestige se dérouleront à l’hôtel Dassault, tandis que dans la salle des ventes du palais des congrès se poursuivront les dispersions d’automobiles, de vin et les ventes intermédiaires cataloguées (sauf celles concernant l’art moderne et contemporain, dédiées à l’hôtel Dassault). Seules quelques ventes non cataloguées dites “courantes” auront lieu à Drouot. Artcurial entend bien se démarquer de la fameuse enseigne parisienne pour s’imposer sur le marché. Aussi, en ses propres locaux, la maison de vente ne supportera aucune concurrence : exit l’ancienne galerie Artcurial et les divers salons d’art accueillis chaque saison ! Désormais, entre deux vacations, les salons de l’hôtel Dassault seront loués pour des événements et expositions à caractère non commercial. On sent poindre là une stratégie de conquête du marché...

- L’hôtel Dassault (7, rond-point des Champs-Élysées, 75008 Paris, tél. 01 42 99 20 20) organise une journée Portes ouvertes les 26 (de 14 h à 19 h) et 27 octobre (de 10 h 30 à 17 h) avec une exposition d’une sélection des plus belles pièces qui seront dispersées lors des ventes de prestige de fin d’année.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°157 du 25 octobre 2002, avec le titre suivant : Paris aiguise les appétits

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque