Dimanche 26 janvier 2020

Objets canaques

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 décembre 2006 - 159 mots

PARIS - Le 6 décembre à Drouot, la SVV Ader proposera une série de huit objets canaques ramenés en France dans les années 1930.

Notons une rare et ancienne hache-ostensoir au manche en bois recouvert de poils de roussette, estimée 10 000 euros, ainsi qu’un couvercle de boîte en bois d’une grande ancienneté (fin XVIIIe - début XIXe), à quatre visages humains inversés et sculptés en relief, estimé 12 000 euros. « La hache servait au dépècement des cadavres.

Elle était également le casse-tête des faiseurs de pluie et enfin, en tant que casse-tête de parade que les Chefs portaient lorsqu’ils discouraient dans les pilous, elle avait la valeur d’un bâton d’autorité.

On en connaît quatre de ce type. Sa taille en jadéite est vraisemblablement unique par sa dimension, précise l’expert André Schoeller. Quant au couvercle de boîte, c’est sans doute le plus bel exemplaire connu. »

SV Ader

le 6 décembre à Drouot, rens. 01 53 40 77 10

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°248 du 1 décembre 2006, avec le titre suivant : Objets canaques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque