Vendredi 14 décembre 2018

Nouveau succès pour Cheverny

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 30 juin 2000 - 120 mots

La vente annuelle au château de Cheverny confirme son importance sur le marché de l’art en France. Maître Rouillac, après avoir adjugé 14 millions de francs une vue d’Étretat de Monet en 1999, a vendu, cette année, une toile fauve de Vlaminck pas moins de 11,4 millions – deux records français pour des tableaux modernes.

Au cours de la même vacation, un dessin de Picasso, représentant un mousquetaire et daté de 1968, a trouvé acquéreur à 800 000 francs. En matière de mobilier et d’objets d’art anciens, une très belle commode en laque du Japon estampillée BVRB s’est vendue 2,5 millions alors qu’une chope en ambre gravé et sculpté, travail allemand du début du XVIIe siècle, partait à 1,2 million.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°108 du 30 juin 2000, avec le titre suivant : Nouveau succès pour Cheverny

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque