Dimanche 16 décembre 2018

biennale

Milan à nouveau sous les projecteurs

L'ŒIL

Le 1 mai 2000 - 178 mots

Après le Milano international Antiques Show du mois d’avril, voici que la capitale lombarde revient à l’affiche du marché de l’art avec la Biennale internazionale dell’Antiquariato. 87 participants fêtent le quarantième anniversaire de sa création. Des meubles Haute Époque aux verreries Art Déco, des majoliques Renaissance aux tapisseries vénitiennes, des bronzes anciens aux bijoux Art Nouveau, cette foire passe en revue tous les domaines traditionnels avec quelques ouvertures vers l’archéologie chinoise, les pendules comme cette importante clepsydre anglaise du XVIIe siècle, ou les icônes russes comme celle des Saints Zosima et Savatij présentée par la galerie Carlo Teardo de Milan. Côté exposants français, ils ne sont que trois : la galerie d’Art Saint-Honoré et la galerie Florence de Voldere pour la peinture flamande de la Renaissance au XVIIIe siècle, Pierre Beres pour les livres anciens. Soulignons d’ailleurs que pour la bibliographie les amateurs devraient être satisfaits. La Biennale propose une exposition baptisée « Il gran Teatro delle fabbriche » regroupant 90 ouvrages d’architecture du XVIe au XIXe siècle.

MILAN, FierMilano, 6-14 mai, cat. Bocca editori, 35 000 L.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°516 du 1 mai 2000, avec le titre suivant : Milan à nouveau sous les projecteurs

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque