Ventes publiques

L’indicateur des ventes - Février 2020

Par Marie Potard · L'ŒIL

Le 26 février 2020 - 497 mots

Tendance -  Selon le classement des vingt enchères les plus élevées en matière d’œuvres sur papier en France en 2019, un seul dessin ancien est répertorié.

Représentant la Sainte Famille avec saint Jean-Baptiste enfant attribué à Giovanni Francesco Penni (1490-1528), il a été adjugé chez Drouot Estimations à 1,4 million d’euros le 12 avril 2019. Quant aux autres œuvres issues du classement, elles appartiennent toutes à la catégorie de l’art moderne ou contemporain. La première place du podium revient à une gouache sur papier de Jean Dubuffet (1901-1985), Rue Boissy d’Anglas (Au Boudin mystique) de 1962, vendue 4,3 millions d’euros le 4 décembre.

23,2

Il s’agit du pourcentage correspondant à la part de marché occupée par les œuvres sur papier en termes de produit de ventes aux enchères Fine Art en 2019, selon la banque de données Artprice.

Semaine du dessin

À venir -  Une série de ventes se déroulent durant la Semaine du dessin à Paris, en marge du Salon du dessin, que ce soit à Drouot, chez Sotheby’s, Christie’s ou encore Artcurial. La maison de ventes du Rond-Point des Champs-Élysées propose à cette occasion un dessin à la plume et encre brune, Le Jugement de Pâris, par Anton Raphaël Mengs (1728-1779), estimé 40 000 à 60 000 euros. La feuille est l’œuvre préparatoire d’un tableau acquis par l’impératrice Catherine II, aujourd’hui conservé au Musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg.

11,6 Millions $

Mantegna -  Le 29 janvier 2020, lors de sa session de ventes new-yorkaise de dessins anciens, Sotheby’s proposait un incroyable dessin d’Andrea Mantegna (vers 1431-1506), l’un des peintres les plus vénérés de la Renaissance italienne. L’œuvre, récemment redécouverte, est le seul dessin préparatoire connu de l’un des neuf tableaux issus du cycle Les Triomphes de César. Réalisés entre 1486 et 1492, ils figurent les processions de Jules César et de son armée dans Rome. Les neuf toiles ont été acquises par Charles Ier d’Angleterre en 1629 et sont présentées au palais de Hampton Court depuis 1630. Estimée 12 millions de dollars, la feuille (crayon et encre) qui représente Les Chars triomphaux, les trophées, les machines de guerre (la deuxième toile de la série) a été adjugée 11,6 millions de dollars. Vingt dessins de Mantegna sont connus à ce jour et seulement deux sont apparus sur le marché depuis la moitié du siècle dernier.

1,3 Million $

Collection Bonna -  Le 28 janvier dernier, Christie’s a dispersé à New York le troisième et dernier volet, après Paris et Londres, de la collection Jean Bonna, banquier suisse, grand collectionneur de dessins anciens – il possède notamment des feuilles de Raphaël, Gauguin, Cézanne… Estimée 700 000 à 1 million de dollars, la vente a rapporté 1,3 million. Parmi la douzaine de lots, une Tête d’homme barbu, de Pietro di Cristoforo Vannucci, dit le Pérugin (vers 1450-1523) a été adjugée 855 000 dollars (est. 200 000 à 300 000 $), tandis qu’un Autoportrait d’Elisabetta Sirani (1638-1665) s’est envolé à 43 750 dollars, sur une estimation de 5 000 à 7 000 dollars.

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°732 du 1 mars 2020, avec le titre suivant : L’indicateur des ventes

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque