Ventes publiques

L’indicateur des ventes

Par Marie Potard · L'ŒIL

Le 21 février 2019 - 557 mots

MONDE

Découverte

Le Marché des dessins anciens ne manque pas de surprises. Après le martyre de saint Sébastien de Léonard de Vinci, découvert en mars 2016 par Tajan et le cabinet de Bayser dans un carton à dessins, puis une feuille de Lucas van Leyden, représentant un jeune homme debout retrouvée dans le grenier d’une école en Angleterre (adjugée 12,8 millions d’euros chez Christie’s en décembre), c’est un dessin d’Ingres qui, cette fois, a été découvert dans un sous-sol.

Montrant le secrétaire d’État Louis-Mathieu Molé, il a été acquis par un acheteur américain pour 1,08 million d’euros le 1er janvier à Saint-Valery-en-Caux (en Seine-Maritime).

Feuilles surréalistes

À Venir - À L’occasion du Salon du dessin, Sotheby’s organise le 28 mars 2019 une vente entièrement consacrée aux œuvres sur papier, dont plusieurs dévolues au surréalisme. Parmi elles, Les Grâces naturelles, une rare sanguine de Magritte (est. 120 000 à 180 000 euros), représentent un des motifs emblématiques et récurrents du peintre belge : l’oiseau-plante. La feuille fut directement acquise auprès de l’artiste en 1953 par Raymonde Becquevort, fondatrice de la galerie bruxelloise La Sirène, haut lieu de l’intelligentsia surréaliste.

59,2 millions de dollars

ecord -  C’est Le Prix qu’a atteint Bois et Roche, de Su Shi (1037-1101), chez Christie’s Hong Kong le 26 novembre 2018. Le rouleau, datant de l’époque Song, a été réalisé par l’un des plus grands maîtres de la littérature chinoise, dont il n’existe que « deux ou trois » œuvres attribuées de manière certaine, selon la maison de ventes. Acquise par un acheteur chinois, il s’agit de l’œuvre la plus chère jamais vendue en Asie par Christie’s, mais aussi, et surtout, du dessin le plus chèrement adjugé en 2018, toutes époques et pays confondus. Comme l’an passé, c’est donc un artiste chinois qui a dominé la spécialité. En 2017, Qi Baishi (1864-1957) était arrivé en tête du classement avec Screens of Landscapes (1925), adjugé 140,8 millions de dollars.

Les dessins de Saint Laurent portés au pinacle

Livre Pour Enfants  - La vente de dessins du célèbre couturier a fait un carton le 19 décembre 2018 lors d’une vacation organisée par la maison de ventes Cornette de Saint Cyr. La centaine d’esquisses, réunies en 40 lots, a totalisé 258 000 euros, multipliant par sept l’estimation haute fixée à 35 000 euros. Insérés pour la première fois dans un catalogue dévolu aux œuvres modernes et impressionnistes, les dessins du mythique créateur avaient servi, dans les années 1960, à l’illustration d’un ouvrage pour enfants intitulé Le Diable à Paris.Écrit et édité par Jacques Damase, c’est ce dernier qui avait conservé ces croquis originaux jusqu’à sa mort en 2014.

24

C’est le nombre d’œuvres issues de la collection londonienne de dessins vendue chez Sotheby’s le 28 mars 2019. Intitulée « Traits et portraits », la vacation balaie quatre siècles de création, du Guerchin à Picasso.

Fernand Khnopff

Le maître du symbolisme belge est actuellement exposé au Petit Palais. Quels prix pour ses œuvres sur papier ? - La Tiare d’argent, 1909, pastel, 318 460 $, 27/06/1988, Christie’s Londres - Le Lac d’amour, Bruges, 1904-1905, crayon, 310 792 $, 17/11/1993, Sotheby’s Londres - Un ange, 1889, pierre noire et graphite, 495 080 $, 14/11/2007, Sotheby’s Londres - Mélisande, 1907, pastel et crayon, 106 374 $, 8/02/2012, Christie’s Londres - Des cheveux noirs (L’Ange du mal), 1914, fusain, crayon de couleur et gouache, 79 428 $, 12/07/2018, Christie’s Londres.

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°721 du 1 mars 2019, avec le titre suivant : L’indicateur des ventes

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque