Jeudi 12 décembre 2019

L’indicateur des ventes

Par Marie Potard · L'ŒIL

Le 22 février 2018 - 494 mots

En marge du Salon du dessin, du 21 au 26 mars 2018, une foule d’événements sont organisés à l’occasion de la Semaine du dessin (du 20 au 27 mars) : une trentaine d’institutions ouvrent les portes de leurs cabinets d’arts graphiques tandis que le dessin contemporain est mis à l’honneur avec Drawing Now (du 22 au 25 mars) et DDessin (du 23 au 25 mars). Afin de profiter de cette effervescence, les maisons de vente aux enchères sont nombreuses à proposer des vacations fournies en œuvres sur papier. C’est le cas notamment de Christie’s, Sotheby’s, Artcurial, Leclère, Joron-Derem, Ader Nordmann ou encore Thierry de Maigret.

La collection Adrien

Belles feuilles -  Sotheby’s disperse, le 22 mars, la collection de dessins anciens que Christian et Isabelle Adrien ont réunis patiemment pendant 50 ans. Cet ensemble, déjà connu du public puisqu’il a été exposé en 2012 au Musée des beaux-arts de Rennes, regroupe 81 œuvres des écoles française, italienne et nordique, allant du XVe au XVIIIe siècle (est. 1 à 1,5 M€). L’un des dessins les plus attendus est une Étude d’après l’antique, de Nicolas Poussin, estimée 80 000 à 120 000 euros.

 

 

19,8 M€

Record -  C’est le prix obtenu par Screens of Landscapes (1925) par l’artiste chinois Qi Baishi (1864-1957), peintre autodidacte vénéré en Asie. Il s’agit du nouveau record mondial enregistré pour une œuvre sur papier, toutes époques confondues. Elle a été adjugée lors d’une vente aux enchères le 17 décembre dernier chez Poly International à Pékin. Elle représente douze vues de montagnes, de villages ou d’arbres en fleurs, dessinées à l’encre et couleurs sur rouleau de papier, dans des tonalités bleues, grises, brunes ou roses. Qi Baishi est le premier artiste chinois dont une œuvre dépasse les 100 millions de dollars aux enchères. Si l’identité de l’acquéreur demeure secrète, il s’agirait d’un collectionneur chinois.

 

 

 

 

7%

C’est le pourcentage de personnes âgées de 20 à 35 ans ayant acheté un dessin en ligne en 2017. Ce chiffre a été révélé par le rapport Hiscox 2017 sur le marché de l’art en ligne.

 

 

 

 

La Chine Domine

dessin  - Le marché mondial des œuvres sur papier (toutes périodes confondues) est largement dominé par les artistes chinois, dont le papier est historiquement le support de prédilection de la calligraphie et de la peinture traditionnelle. Selon Artprice, le poids de la Chine (Hong Kong compris) dans le produit des ventes mondiales des œuvres sur papier représente 78 %, soit 63 % pour la Chine et 15 % pour Hong Kong, quand les États-Unis, le Royaume-Uni et la France représentent respectivement 9 %, 3,4 % et 3,1 %. Toujours selon Artprice, ce sont des dessins d’artistes asiatiques qui occupent 16 des 20 places du top 20.Records -  Hormis les dessins de Raphaël – décidément les Italiens de la Renaissance tiennent le haut du pavé –, le top 5 des feuilles les plus chères vendues en Occident est dominé par des œuvres des XIXe et XXe siècles.

 

 

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°710 du 1 mars 2018, avec le titre suivant : L’iNDICATEUR Des ventes

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque