Vendredi 6 décembre 2019

Lescure fait feu de tout bois

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 11 juin 2004 - 138 mots

PARIS - La vente de la collection Pierre Lescure a généré 2,1 millions d’euros le 27 mai chez Sotheby’s. Dans une salle comble où crépitaient 20 lignes de téléphone, Sotheby’s a montré que l’art américain pouvait se vendre en France, un pari pas gagné d’avance.

Étonnamment, 70 % des enchérisseurs étaient européens, contre 30 % américains. L’enchère la plus importante au niveau des radios revenait à une Sparton Nocturne bleu adjugée 48 000 euros, son estimation basse. Les pin-up ont déchaîné la frénésie des marchands américains. Une enchère de 64 800 euros a salué Lucky Dog, une huile de Gil Elvgren. La surprise est surtout venue des 9 records décrochés par les hyperréalistes. Double Bonus a permis à l’artiste Charles Bell d’enregistrer son second meilleur prix en vente publique avec 243 200 euros déboursés par un particulier américain.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°195 du 11 juin 2004, avec le titre suivant : Lescure fait feu de tout bois

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque