Mercredi 28 octobre 2020

Du 28 mars au 1er avril 2012

Les nouvelles têtes du Pad

Jardin des Tuileries, Paris

Par Armelle Malvoisin · L'ŒIL

Le 23 mars 2012 - 337 mots

Chiquement installé sous une tente au jardin des Tuileries, le Pavillon des arts et du design (Pad) revient avec les beaux jours, suivant un programme riche en arts décoratifs et en design.

Parmi les nouveaux exposants, le marchand parisien en Art déco Willy Huybrechts propose des petits meubles modernes gainés de galuchat par Dominique. Pascal Cuisinier a ouvert une galerie rue de Seine à Paris pour montrer le travail des jeunes designers français des années 1950. Au Pad, il donne un intéressant éclairage sur la façon dont les designers de cette époque ont utilisé la couleur « blanc » : utilisation de tissus blancs (notamment le Skaï), de fils Isogaine, de stratifié, de laquage blanc ou encore de l’opaline. La galerie Fumi de Londres a sélectionné des pièces en éditions limitées de designers contemporains, comme des fauteuils en acier et cuir de Thomas Lemut et un étonnant meuble de rangement en forme de parabole du Studio Silverlining.

La section art moderne et contemporain enregistre l’arrivée de la galerie suisse Ditesheim (Neuchâtel) et de la galerie Armel (Paimpol), spécialisée dans les artistes de la fin du XIXe à aujourd’hui liés à la Bretagne, à l’instar de Jean-Georges Cornélius, Charles Lapicque ou encore Alexander Calder, qui avait un atelier dans la région. On notera la présence de trois nouveaux exposants en bijoux d’artistes et de designers : la Bruxelloise Caroline Van Hoek, la Londonienne Elisabetta Cipriani et la Parisienne Esther de Beaucé. Cette dernière, qui ouvre prochainement sa galerie Minimasterpiece (rue des Saints-Pères), expose ces petites créations portables conçues par des peintres, sculpteurs, designers et architectes, comme des mini-œuvres d’art, tels un pendentif en or Petit Faune (1968) de Pablo Picasso ; une bague-sculpture en or dessinée en 2010 par Frank Stella (2010) ; une broche Gribs (2011) en argent par Bernar Venet ou encore un bracelet Flor (2011) en or et diamant par Oscar Niemeyer, en éditions très limitées. Pour un maxi-coup de foudre.

Voir Pavillon des arts et du design (Pad)

Du 28 mars au 1er avril 2012, esplanade des Feuillants, jardin des Tuileries, Paris-1er, www.padparis.net

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°645 du 1 avril 2012, avec le titre suivant : Les nouvelles têtes du Pad

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque