Les estampes

Grands maîtres, petits prix

Par Armelle Malvoisin · L'ŒIL

Le 1 décembre 2005

Grâce à l’estampe, il est possible de s’offrir une œuvre originale de très grands artistes du xxe siècle. Pourquoi ne pas craquer pour Picasso, Matisse, Miró ou Chagall ?

Acheter une œuvre de Picasso, Matisse, Miró ou Chagall a toujours été le privilège des musées et des riches collectionneurs. Mais heureusement, il y a l’estampe. Ce terme générique recouvre plusieurs techniques : gravures (à la pointe-sèche, à l’eau-forte, au burin ou encore aquatinte) et lithographies.
Compte tenu des prix hallucinants atteints pour les grands peintres modernes (jusqu’à plusieurs centaines de millions d’euros un tableau !), de nombreux amateurs se sont déjà tournés vers l’estampe par goût réel pour ces artistes, avec d’autant plus de conviction et de contentement que Picasso, Miró, Matisse, Chagall et quelques autres ont pris l’estampe très au sérieux, développant un vrai goût pour cette technique et souhaitant eux-mêmes l’accès de l’art à un plus large public.
Un investissement minimum de 1 000 à 2 000 € est nécessaire pour avoir une estampe d’un tel peintre qui soit une véritable œuvre d’art originale. Comme les peintures, le prix des gravures et lithographies est en constante progression. Il varie en fonction de la rareté du tirage, de l’état de conservation et de l’intérêt du sujet. Précision importante : il ne faut pas confondre une gravure ou une lithographie avec une reproduction ou un poster.

Pour faire un bon achat
À ce titre, il existe pour chacun de ces artistes un catalogue raisonné de l’œuvre gravé recensant toutes informations sur les planches, les techniques, les tirages et leur numérotation, la signature…
L’état de conservation est aussi essentiel. Si avec un traitement spécifique, l’on vient à bout des pliures, piqûres et autres tâches, les déchirures, manques, marges coupées et brûlures (par une exposition au soleil direct) sont considérés comme des défauts graves à éviter.
Enfin, comme tout marché lucratif, le secteur de l’estampe n’est pas épargné par le problème des faux. Face à cela, une certitude : seul un bon expert ou un marchand compétent peut garantir l’authenticité d’une œuvre et de sa signature.

Les galeries/les experts

La Bouquinerie de l’Institut, 12 rue de Seine, Paris VIe, tél. 01 55 42 62 42 (estampes modernes). Galerie Bonafous-Murat, 15 rue de l’Echaudé, Paris VIe, tél. 01 46 33 42 31 (estampes anciennes et modernes). Hélène Bonafous-Murat,expert en estampes anciennes et modernes). Prochaine vente d’estampes modernes, le 8 décembre, SVV piasa. Galerie Louise Leiris, 47 rue de Monceau, Paris VIIIe, tél. 01 45 63 20 56 (estampes de Matisse et de Picasso). Galerie Prouté, 74 rue de Seine, Paris VIe, tél. 01 43 26 89 80; Maison fondée en 1878 spécialisée en estampes anciennes et modernes. Yves Lebouc, tél. 01 55 42 62 42 (spécialiste de Chagall). Isabelle Milsztein, tél. 01 42 99 20 25 (spécialiste en estampes modernes et contemporaines chez Artcurial).

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°575 du 1 décembre 2005, avec le titre suivant : Les estampes

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque