Les années 1970 de Parisi

Par Armelle Malvoisin · L'ŒIL

Le 1 novembre 2006 - 252 mots

Le design italien des années 1970 d’Ico Parisi (1916-1996) est à découvrir à Drouot. Personnage éclectique, provocateur et contestataire, architecte de formation, mais artiste complet à la fois tourné vers la photographie, la peinture et le design, Ico Parisi reste peu connu en France. Il imagina un art total comprenant un projet d’architecture et faisant appel à diverses disciplines artistiques afin de créer une unité créative originale. Ses créations trouvent leur forme à travers les structures et les couleurs.
À la fin des années 1960, il réalise, avec sa femme Luisa, les villas Fontana et Novara situées respectivement sur le lac de Côme et dans la ville de Côme. Ces deux villas ont été conçues sur le thème des variations géométriques et des mouvements de couleur propres aux années 1970 afin de créer une harmonie esthétique unique.
Au total, 64 meubles et objets d’arts en provenance de ces deux villas seront dispersés (est. de 300 à 12 000 euros). La plupart sont signés Ico Parisi. Tel un luminaire à structure verticale en feuille d’acier brossé supportant 13 plaques circulaires en perspex (plastique transparent) opalescent cachant des ampoules de couleur (est. 6 000 euros) ou une banquette en L à 3 éléments bas recouverts de skaï et de 7 coussins « medecine ball » bleu turquoise et rose tyrien (est. 4 000 euros).

Design : Luisa et Ico Parisi, vente le 19 novembre, Drouot Richelieu, 9, rue Drouot, Paris IXe, maison de ventes aux enchères Camard & Associés, tél. 01 42 46 35 74.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°585 du 1 novembre 2006, avec le titre suivant : Les années 1970 de Parisi

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque