Les Anglais entre eux

80 marchands d’art contemporain à Londres

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 9 novembre 2009

Quatre-vingts galeries, exclusivement anglaises à l’exception d’une, participent à Art 97, la neuvième édition de la Foire d’art contemporain de Londres, qui se tiendra du 15 au 19 janvier au Business Design Centre d’Islington.

LONDRES. Lucy Sicks, son directeur, espère que la foire connaîtra le même succès qu’en 1995 : 30 000 visiteurs et un chiffre d’affaires de 2,5 millions de livres (20,5 millions de francs).
Comme l’hégémonie des galeries anglaises a peu de chance de s’inverser, cette foire n’a d’autre moyen pour se valoriser que d’obtenir le soutien des principaux marchands du pays. Et sur ce point précis, elle est en net progrès. Ainsi, la galerie Lisson a rejoint cette année d’autres exposants "de poids" : Bernard Jacobson, Jason & Rhodes, Marlborough Fine Art, Purdy Hicks et White Cube. Art 97 a également créé une section Jeunes Galeries, qui bénéficient de tarifs de location réduits en s’engageant à participer aux quatre prochaines foires. Parmi celles-ci figurent Jibby Beane, Laurent Delaye, Lotta Hammer, Robert Prime, Todd et Anthony Wilkinson. Mais des galeristes tels que Richard Salmon, Interim Art et Entwhistle, que la Foire pensait attirer, ont cependant décliné l’offre. Quatre organisateurs d’expositions non commerciales participent à la Foire de Londres sous l’égide de la Contemporary Art Society. Il s’agit de Hales, The Tannery, Belfast’s Catalyst et Glasgow Transmission.

ART 97, 15-19 janvier, Business Design Center, Islington Green, London N1. Gala d’ouverture le 14 janvier, au profit du North London Hospice and Bacup (réservations au 44 181 446 2288).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°32 du 1 janvier 1997, avec le titre suivant : Les Anglais entre eux

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque