Le retour de Seurat

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 12 mai 2009 - 176 mots

Après Au divan japonais, dessin de Georges Seurat parti au prix record de 5 millions d’euros le 3 décembre 2008 à Paris chez Sotheby’s, Femme avec deux fillettes (1882-1884), autre œuvre sur papier de Seurat, sera à l’honneur le 28 mai chez Sotheby’s Paris.

PARIS - « Conçue alors que l’artiste a atteint sa pleine maturité artistique, cette œuvre est l’un des plus bels exemples de travail graphique sur les jeux d’ombre et lumière avec le seul crayon Conté, technique de prédilection utilisée exclusivement par Seurat pour ses plus beaux dessins. Les oppositions entre le blanc et le noir se renforcent mutuellement pour créer un halo lumineux autour des figures, effet appelé irradiation par l’artiste », commente Samuel Valette, directeur à Paris du département d’art impressionniste et moderne. Le dessin estimé 1 à 1,5 million d’euros a été exposé en 1958 à Chicago et New York lors la rétrospective Seurat et, en 2007, au Museum of Modern Art de New York, lors de l’exposition consacrée aux dessins de l’artiste.

Rens. 01 53 05 53 05, www.sothebys.com

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°303 du 16 mai 2009, avec le titre suivant : Le retour de Seurat

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque