Mercredi 26 janvier 2022

Le Carré fait peau neuve

Par Roxana Azimi · L'ŒIL

Le 1 juin 2003 - 332 mots

Après avoir fêté l’an dernier sa vingt-cinquième édition, le très vénérable Carré Rive Gauche amorce une cure de jouvence. Foin des habituelles querelles intestines, des rideaux de fer fermés en guise de protestation lors du vernissage !
Le nouveau bureau, composé de sémillants jeunes antiquaires comme Marc-Antoine Patissier
ou Nathalie Zaquin, entend dépoussiérer l’image de cette flânerie mondaine. Si la rive droite est devenue le fief des grands antiquaires, le Carré détient la primauté pour les objets de collection, les dessins et, depuis quelques années, le XXe siècle.
« Le Carré Rive Gauche n’est pas seulement une fête. C’est un lieu incontournable, à ciel ouvert. Les gens viennent ici pour y chercher la connaissance. Nous souhaitons cette année montrer la renaissance de cet endroit. Le XXe siècle fait figure de locomotive. Ces jeunes marchands ont une énergie qu’il faut mettre à contribution », explique l’antiquaire et décorateur Alain Demachy, nouveau président du bureau. Après le thème un peu éculé de l’objet merveilleux, l’idée, plus idoine, de croisière est à l’honneur cette année. Les escales se nomment aussi bien « Vacances romaines », incarnées par le mobilier des architectes italiens chez HP Antiquités ou par le fameux Grand Tour à la galerie Lestranger (cf. p. 35), que « Songes de la Baltique », déployé à la galerie Golovanoff et chez Révillon d’Apreval. Le goût chinois essaime naturellement chez Myrna Myers, spécialisée dans les arts asiatiques et à la galerie Flore, qui présente une réunion d’écrans de cheminées. La galerie Chevalier cultive de son côté cette veine avec La Récolte des ananas, tapisserie de Beauvais du XVIIIe siècle, issue de la Tenture de l’histoire de l’empereur de Chine. La galerie Teissèdre quant à elle présente un dessin d’Achille Vianelli, Dévotion dans une grotte (1838), représentant des personnages en dévotion dans une caverne évoquant le sanctaire de Rosalie sur le Montepellegrino à Palerme.

Carré Rive Gauche, 11-15 juin, du mercredi au samedi de 11 h à 20 h, dimanche de 14 h à 23 h.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°548 du 1 juin 2003, avec le titre suivant : Le Carré fait peau neuve

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque