Vendredi 24 septembre 2021

Justice

La succession Arman contestée

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 26 mai 2006 - 83 mots

PARIS - Au lendemain de l’hommage rendu au sculpteur Arman dans les jardins du Palais-Royal, le 12 mai à Paris, la fille aînée de l’artiste a fait savoir qu’elle contestait les dispositions testamentaires de son père.

Marion Moreau, née d’un premier mariage, affirme que la famille française d’Arman, décédé à New York le 22 octobre 2005, a été privée de tout droit à la succession. Corice Arman, sa seconde épouse américaine, aurait été désignée légataire universelle et exécutrice testamentaire, via un trust américain.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°238 du 26 mai 2006, avec le titre suivant : La succession Arman contestée

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque