Art contemporain

À la rencontre de l’Est

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 12 mai 2009

Viennafair, la foire d’art contemporain de Vienne, offre une plateforme unique pour les galeries est-européennes

VIENNE - Une carte de France barrée du mot « grève » ; une Allemagne quadrillée d’autoroutes formant une croix gammée… Ces représentations polémiques des vingt-sept pays de l’Europe avaient fait scandale en janvier à Bruxelles quand la République tchèque avait présenté dans l’atrium du conseil des ministres de l’Union européenne cette œuvre de l’artiste David Cerni intitulée Entropa. Décrochée, elle s’est retrouvée à Viennafair sur le stand de la galerie Kressling de Bratislava (Slovaquie), où elle était proposée pour 100 000 euros. La foire d’art contemporain de Vienne, dont la cinquième édition s’est déroulée du 7 au 10 mai, est en effet un lieu de choix pour découvrir l’art des pays de l’ancien bloc communiste. Sur les 122 galeries de la foire, 29 provenaient de l’est et du sud de l’Europe (alors que 47 galeries venaient d’Autriche, 45 d’Europe de l’Ouest et une des États-Unis). La Erste Bank a d’ailleurs apporté son soutien à la présence de ces enseignes sises à Bucarest, Prague, Budapest, Varsovie ou en Slovénie.
Dans ces conditions, les galeries occidentales avaient elles aussi sorti leurs artistes originaires de l’Est, à l’exemple de JGM. (Paris) et Michel Rein (Paris) qui présentaient dans un stand commun partagé avec Steinek (Vienne), en compagnie de Maja Bajevic, née à Sarajevo, les Roumains Ion Grigorescu, Dan Perjovschi, et l’Albanais Edi Hila. « Le contexte n’est pas facile, constatait Michel Rein, membre du comité de sélection de la foire. Mais on noue des contacts avec des gens qui n’en ont pas forcément le temps sur des foires plus commerciales. » Côté affaires, le marchand a cédé une photo de Saâdane Afif à un collectionneur local. En prévision d’un commerce très mesuré, plusieurs galeries avaient décidé de faire stand commun, une option qui a le vent en poupe sur les foires. « C’est une forme de collégialité qui nous permet d’échanger des idées, souligne Florent Tosin, de la galerie Carlier-Gebauer (Berlin), qui partageait son stand avec Krinzinger (Vienne) et Guido W. Baudach (Berlin). Nous développons ainsi une relation professionnelle entre marchands. On ne protège plus ses collectionneurs, on s’entraide. » Une entraide nécessaire puisque les collectionneurs étaient plutôt rares dans les allées de Viennafair, et qu’en plus, comme le soulignait Ursula Krinzinger, « en Autriche, les gens réfléchissent, ils prennent leur temps ». « Si je refais cette foire, ce sera avec une galerie viennoise », renchérissait Suzanne Tarasiève (Paris), qui présentait Alexandre Perigot et Boris Mikhailov. Lui aussi parisien, Éric Dupont vendait quelques œuvres de l’exposition personnelle de Marine Joatton. « La foire offre l’opportunité de montrer un travail à la communauté autrichienne réunie pendant quelques jours, de se faire remarquer dans un pays », notait-il.
La manifestation offrait de belles séquences, avec les sculptures de Tony Cragg chez Knoll (Vienne, Budapest), un ensemble de Nitsch chez Weihergut (Salzbourg) ou les photos de Josef Schulz chez Fiebach & Minninger (Cologne). Mais, dans un contexte certes difficile, Viennafair n’a pas encore trouvé son rythme de croisière.

Curated by…

Comment animer une scène pendant une foire ? Departure, un organisme financé par la Ville de Vienne et chargé de soutenir des programmes innovant dans les domaines des industries créatives, a lancé cette année « Curated by ». Jusqu’au 6 juin, les commissaires d’exposition Dan Cameron et MarÁ­a de Corral, Gianni Jetzer, Matthew Higgs et Jérôme Sans proposent chacun un programme dans quatre ou cinq galeries, à l’exemple de Barthélémy Toguo chez Mario Mauroner ou Shilpa Gupta et Hans Op de Beeck chez Krinzinger. Une manière aussi d’intéresser des curateurs internationaux aux artistes défendus par les galeries participantes. Rens.: www.curatedby.at/

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°303 du 16 mai 2009, avec le titre suivant : À la rencontre de l’Est

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque