Dimanche 16 décembre 2018

Mécénat

La Fondation Sommer élargit l’horizon du Musée de la chasse et de la nature

Par Martine Robert · L'ŒIL

Le 13 avril 2017 - 325 mots

ANNIVERSAIRE - Le dynamique Musée de la chasse et de la nature, qui a enregistré une hausse de 30 % de sa fréquentation l’an dernier, va s’agrandir grâce à sa «Â maison mère », la Fondation Sommer, qui a racheté des locaux vacants à proximité.

Le musée y installera ses bureaux, ce qui libérera, dès septembre 2018, 300 m2 supplémentaires de surface d’exposition au sein des hôtels particuliers de Guénégaud et de Mongelas où il est installé. « L’industriel François Sommer, qui a fait fortune dans le feutre puis les revêtements de sol, a légué sa fortune à une fondation chargée de promouvoir une écologie humaniste et de développer une pédagogie de la chasse respectueuse de la gestion des espèces et des écosystèmes », rappelle Philippe Dulac, président de la Fondation. La structure philanthropique a été créée en 1964. La Ville de Paris lui a établi un bail emphytéotique de 99 ans en échange d’une restauration de l’hôtel de Guénégaud. Le 21 février 1967, il y a 50 ans, André Malraux y inaugurait la Maison de la chasse et de la nature. Depuis, « nous ne disposons d’aucune subvention, tout provient de nos ressources propres : billetterie, club du musée avec son restaurant, revenus de notre portefeuille financier », précise Philippe Dulac. Parmi les autres sources de revenus de la fondation figure le domaine de Belval, un parc de forêts, prairies et étangs, dans les Ardennes. « Depuis 1998, Belval dispense des formations aux métiers de la chasse et de la gestion des espaces forestiers », poursuit Philippe Dulac, et des artistes y sont accueillis en résidence. Le musée fédère également quatre cents amis qui contribuent à l’enrichissement des collections. Et, visiblement, la structure philanthropique attire aussi ses pairs : dans le nouvel espace où la Fondation Sommer installera son quartier général sur 1 000 m2, le rez-de-chaussée sera loué (*) à la Fondation Cartier-Bresson.

Erratum - 2 mai 2017

(*) Une erreur s'est glissée dans cet article. la Fondation Cartier-Bresson n'est pas locataire mais propriétaire du rez-de-chaussée.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°701 du 1 mai 2017, avec le titre suivant : La Fondation Sommer élargit l’horizon du Musée de la chasse et de la nature

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque