Mécénat

La Comédie-Française retrouve le faste de la salle Mounet-Sully

Par Martine Robert · L'ŒIL

Le 26 mars 2018 - 313 mots

Théâtre -  Plusieurs fondations ont uni leurs efforts pour restaurer ce salon d’apparat.
Le service éducatif de la maison de Molière y prendra ses quartiers bientôt. Éric Ruf, l’administrateur de la Comédie-Française, se souvient avec émotion de cette salle où il venait répéter. « J’étais incapable de concentration tant mon œil et mon imaginaire s’évadaient en épousant les courbes et les volutes dorées des pilastres et des moulures. » Pourtant, la salle Mounet-Sully avait perdu bien de son faste ces dernières années. Cet ancien salon de réception d’un prince, devenu salle à manger d’une princesse, puis lieu de lecture pour la Cour des comptes, et enfin espace de répétition de la Comédie-Française depuis 1914, avait peu à peu perdu ses attraits : du plancher à motif octogonal caché par des praticables aux vélums poussiéreux fixés au plafond, en passant par le lustre décroché et manquant… Mais, grâce aux financements de la Fondation du patrimoine, de la Fondation Total, de la Fondation Michelin et grâce aux 365 heures de travail effectuées par une vingtaine d’artisans des Cristalleries Saint-Louis pour réaliser un nouveau lustre, le salon a retrouvé tout son éclat. « Il est rare dans un théâtre ancien où le moindre mètre carré est occupé, de redécouvrir un espace aussi vaste et magnifique », se félicite le maître des lieux. Si les mécènes profiteront de la salle Mounet-Sully au cours de la saison théâtrale, car sa proximité avec la salle Richelieu en fait un lieu de réception idéal en soirée, ce sont les jeunes qui en bénéficieront le plus le reste du temps : dans la journée, cet espace sera en effet réservé au service éducatif de l’institution, contribuant à l’une de ses missions phares, la transmission. Environ 4 000 élèves chaque année seront concernés. « Ainsi l’un des plus beaux lieux de la Comédie-Française accueillera notre avenir le plus vif, nos enfants », résume l’administrateur de la Maison de Molière.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°711 du 1 avril 2018, avec le titre suivant : La Comédie-Française retrouve le faste de la salle Mounet-Sully

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque