Mercredi 18 septembre 2019

La Chine sourit à Artcurial

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 10 septembre 2010 - 134 mots

SHANGHAI - Artcurial China, fruit d’un joint-venture entre la maison de ventes parisienne et des actionnaires chinois, a donné son premier coup de marteau à Shanghai le 20 janvier pour une vente inaugurale consacrée à la peinture chinoise.

71 des 72 lots ont été vendus pour un produit de 59,950 millions RMB (5,7 millions d’euros), au-dessus de l’estimation haute. Les acheteurs étaient très majoritairement des Chinois (nouvelles fortunes de Shanghai, Pékin, Singapour, ou Taïwan) et les oeuvres ont été emportées à des prix internationaux. La plus haute enchère revient à un grand autoportrait de l’artiste chinois Chen Yifei, The artist with beauties, huile sur toile réalisée en 1999, achetée 24 millions RMB (2,26 millions d’euros) par le collectionneur pékinois Wang Zhong Jun, grand producteur de cinéma. Il s’agit du deuxième meilleur prix pour l’artiste.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°274 du 1 février 2008, avec le titre suivant : La Chine sourit à Artcurial

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque