Samedi 5 décembre 2020

La biennale reste la biennale

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 décembre 2010 - 104 mots

PARIS - Le 22 novembre, le conseil d’administration du Syndicat national des antiquaires, sous la houlette de son président Christian Deydier, a voté à l’unanimité pour la continuation de la Biennale des antiquaires de Paris au Grand Palais, sous sa forme historique, en renonçant après réflexion à toute idée d’annualisation. Les membres ont aussi décidé d’un commun accord de mettre fin au Salon du collectionneur, créé en 2003, au profit d’un nouveau salon syndical annuel. La première édition de cet événement, dont le nom et le lieu (à l’exclusion du Grand Palais réservé à la biennale) restent à définir, se tiendra en septembre 2011.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°336 du 3 décembre 2010, avec le titre suivant : La biennale reste la biennale

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque