Kristina Solomoukha, sur la route

Par Bénédicte Ramade · L'ŒIL

Le 1 avril 2005

Les paysages n’ont parfois rien d’exceptionnel, surtout pas ceux de ces zones sans qualité où l’urbanisme a laissé le terrain aux seuls impératifs d’une efficacité des échanges. Les nœuds autoroutiers fascinent Kristina Solomoukha, jeune artiste d’origine ukrainienne dont la carrière se développe avec assurance en France. Toujours à mi-chemin entre l’architecture et la sculpture, maniant autant la technique un peu surannée de l’aquarelle que la patiente conception de petits films animés sur ordinateur, le monde de cette jeune femme, bâtisseuse de structures mi-abris, mi-objets, fait montre d’un goût prononcé pour la mise en scène léchée. Que trouve-t-on sur sa route ? Des champs de pylônes pour lignes à haute tension, jalons tristes et universels de son travail comme du monde qu’elle aime observer. Ils composent le motif répété du papier peint argenté et bleu de la chambre d’hôtel  construite dans la galerie, synthèse de ces lieux impersonnels et fonctionnels que les hôteliers
s’efforcent vainement d’égayer d’une petite note décorative « originale ». Du mobilier au programme télévisé, tout est filtré par le regard de l’artiste en opérant des glissements incessants de l’extérieur vers l’intérieur. Les échanges sont au cœur des recherches de Kristina Solomoukha, les échangeurs autoroutiers sont d’ailleurs un peu comme sa marque de fabrique : aquarellés ou en diaporama, ils ponctuent cette réflexion pointue sur le geste même d’exposer. Un parcours exigeant et rigoureux, émaillé par les seuls sons des feux d’artifice et des klaxons de voitures des petits dessins animés, qui emmène loin l’esprit grâce à un jeu de séduction glacé imparable. Qui a dit que des pylônes, ce n’était pas sexy ?

« Haute tension. Résidences secondaires, Kristina Solomoukha », PARIS, galerie Martine et Thibault de la Châtre, 4 rue Saintonge, IIIe, tél. 01 42 71 89 50, jusqu’au 30 avril.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°568 du 1 avril 2005, avec le titre suivant : Kristina Solomoukha, sur la route

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque