Mardi 11 décembre 2018

Italie : célébrations

Le Journal des Arts

Le 1 janvier 1995 - 628 mots

Alberto Burri à Rome, Lucio Fontana et l’art informel à Gênes, Gunter Brus et Rudolf Schwarzkogler à Naples, Arte Fiera à Bologne, la jeune génération anglaise à Milan, et un tour des galeries à Turin.

À Rome, à partir du 13 janvier, Il Segno, la galerie d’Angelica Savinio (fille d’Alberto et nièce de De Chirico) consacre une exposition à l’un des grands noms italiens de l’après-guerre, Alberto Burri. La rétrospective du maître ombrien commence en 1954 avec le Petit sac, pour se terminer par les productions les plus récentes, les Cellotex, en passant par le Blanc plastique de 1965 et la Crevasse blanche de 1972. Il y a trente ans, Burri avait déjà exposé dans la même galerie, "Vingt-cinq œuvres illustrant les Rimes de Dante", et il avait eu "beaucoup de difficultés à en vendre deux", comme le rappelle Angelica Savinio. En 1965, la galerie avait organisé une exposition mémorable, sous le titre "American Pop Supermarket", qui fut décisive pour la notoriété des artistes de ce mouvement en Italie. Pour son trentième anniversaire, Il Segno a publié un catalogue-souvenir qui donne la chronologie complète de toutes ses expositions, de 1964 à nos jours.

À Gênes, Martini et Ronchetti ont ouvert leur galerie d’art contemporain il y a vingt-cinq ans : "Un vrai défi, alors, dans une ville aussi difficile que Gênes". Ils ont choisi pour cet anniversaire d’illustrer "Les années cinquante". Pendant tout le mois, la galerie présentera un panorama de la sculpture, de la photographie et des arts appliqués pour pénétrer les deux "âmes" de cette décennie. L’une provient de la récupération et de la relecture de l’art abstrait et géométrique. L’autre naît de l’art informel qui englobe le Mouvement spatial et nous fait découvrir une série d’œuvres de Lucio Fontana, son fondateur. On pourra voir également des toiles abstraites de Capogrossi ainsi que des œuvres de Tancredi, Turcato, Bendini et Magnelli.

À  Naples, le Studio Morra a déjà fêté ses vingt-cinq ans en avril 1994. Mais le mois de janvier verra la réouverture de l’espace de la Via Calabritto le 24, avec une présentation de Gunter Brus et Rudolf Schwarzkogler : des dessins, des photographies d’actions et une projection de Zerreisprobe de Gunter Brus.

À Bologne, toutes les galeries se réservent pour Arte Fiera, la foire d’art contemporain qui se tiendra du 27 au 30 janvier.

Milan inaugurera, le 12 janvier, deux expositions simultanées consacrées aux jeunes artistes anglais, organisées en collaboration avec le British Council. Valeria Belvedere a regroupé, sous le titre "Facts of life", quatre peintres représentatifs du nouvel art britannique, Graham Fagen, Craig Richardson, Jane et Louise Wilson. L’œuvre de cette dernière – sculptures, installations photographiques ou "multimédia" – s’efforce de déchiffrer les mécanismes sociaux qui caractérisent la culture urbaine occidentale : craintes, obsessions, phobies et fixations maniaques, rêves sans espoir ou décervelants, exprimés en renonçant à toute discrimination. Plus de fou ou de sage, de bon ou de mauvais, de juste ou d’injuste, mais simplement des faits réels présentés pour ce qu’ils sont, jugés du seul point de vue de l’observateur. D’autres jeunes artistes anglais seront présents à la galerie du 35 Via Farini, qui programme "Fuori fase" ("Déphasés"), une exposition composée d’installations expressément conçues pour cet espace par trois représentants de la toute dernière génération, Martin Creed, Gillian Wearling et Tanya Kovatz.

À Turin enfin, pour la seconde année consécutive, un groupe de quatorze galeries a décidé d’inaugurer de concert le mois de janvier, ne serait-ce que pour effacer l’image traditionnelle de mois "mort" qui y est attaché pour le marché de l’art. Le 4 janvier, sous le titre général d’"Arte a Torino e dintorni" ("Art à Turin et alentours"), il sera possible de suivre un parcours idéal de la peinture et de la sculpture du XIXe siècle à nos jours.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°10 du 1 janvier 1995, avec le titre suivant : Italie : célébrations

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque