Dimanche 18 novembre 2018

God save the Art !

Par Marie Maertens · L'ŒIL

Le 1 janvier 2003 - 333 mots

Les amateurs d’art moderne et contemporain ne rateront pas l’étape londonienne de ce début d’année. Art 2003, foire anglaise d’art contemporain, réunit pour cette édition une centaine de galeries, pour la plupart nationales. Cette foire permet de donner une idée du marché anglais et se vante même d’avoir popularisé l’art de la collection dans le pays. Seront exposées des aquarelles de David Hockney de 2002 et une sculpture de Barbara Hepworth chez Annely Juda, une très énigmatique Métamorphose après Kafka de Paula Rego chez Marlborough ou encore de nombreuses lithographies dont celles de Richard Hamilton chez Alan Cristea. Une section dénommée Start (que de hasard !) présente de jeunes galeries, dont Danielle Arnaud qui permet de découvrir Helen Maurer et ses travaux sur retro-projecteurs et verre. Cette année, la foire s’est également associée au site Artnet.com sur lequel des liens et un « micro-site » ont été créés afin de pouvoir rechercher des informations supplémentaires sur les exposants et artistes présents. Cerise sur le gâteau, le quinzième anniversaire de la manifestation donne lieu à une exposition des œuvres clés de la scène anglaise depuis 1988.
L’autre événement est la jeune foire Art on Paper qui présente pour la cinquième année consécutive des dessins anciens et modernes, aquarelles, lithographies, gravures et livres en édition originale. Là encore, les 50 exposants proviennent majoritairement d’Angleterre. Parmi eux, la galerie Adam a apporté une riche sélection d’artistes locaux dont Ben Nicholson, Henry Moore, David Hockney, mais également des Delaunay, Miro, Picasso, Dubuffet, Fontana... Cette foire se veut démocratique en proposant des pièces à des prix s’échelonnant entre  50 livres et plusieurs milliers. Comme chaque année, le département Gravure du Royal College of Art met en vente des éditions limitées de travaux exécutés par les élèves de l’école, dont certains seront peut-être les grands noms de demain.

LONDRES, Art 2003, Business Design Centre, tél. 020 72 88 60 05, 15-19 janvier et Art on Paper, Royal College of Art, tél. 020 87 42 16 11, 30 janvier-2 février.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°543 du 1 janvier 2003, avec le titre suivant : God save the Art !

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque