Lundi 16 décembre 2019

Nomination

Gérard Sousi distingué par un « David de l’expertise »

Par Antonin Gratien · lejournaldesarts.fr

Le 25 juin 2019 - 374 mots

PARIS

La Confédération européenne des experts d’art a remis son prix au juriste français pour honorer son action dans la culture.

Gérard Sousi pendant son allocution de remerciements lors de la cérémonie des David de l'expertise, le 19 juin 2019 © Photo Institut Art et Droit
Gérard Sousi pendant son allocution de remerciements lors de la cérémonie des David de l'expertise, le 19 juin 2019
© photo Institut Art et Droit

Le président de l’Institut Art et Droit, Gérard Sousi a reçu, lundi 19 juin, le « David de l’expertise » récompensant les actions menées par une personnalité dans le monde de l’art. C’est l’un des trois prix remis annuellement par la Confédération européenne des experts d’art (CEDEA) depuis 2017.

Diplômé de l’Institut d’études politiques et de l’Institut d’administration des entreprises de Lyon, docteur en droit, Gérard Sousi est avocat honoraire expert en droit des associés. Il a poursuivi l’ensemble de sa carrière d’enseignant-chercheur à l’Université Jean Moulin Lyon 3 dont il fût vice-président entre 2002 et 2007. C’est dans cette université qu’il fonda l’Institut de droit de l’art et de la culture, destiné à faire dialoguer ces deux secteurs. Il en a assuré la direction jusqu’en 2010.

Gérard Sousi a également créé en 1996 l’Institut Art & Droit . Toujours active, cette association organise des rencontres à Paris entre juristes et professionnels de l’art. En partenariat avec l’Institut, il a fondé à l’Université Panthéon-Assas, en 2002, une formation à l’examen d’accès au stage de commissaire-priseur, puis le cycle de formation « L’œuvre d’art et le droit » ainsi que le diplôme « Droit et techniques de l’expertise des œuvres d’art », premier de son genre dans les universités françaises.

Gérard Sousi et son épouse sont également engagés envers les musés avec la constitution du fonds de dotation « Mécénat Gérard et Blanche Sousi » en 2012. Ce fonds soutient financièrement plusieurs initiatives culturelles à but non lucratif, telles que le Salon des indépendants de Bron.

Il a été promu commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2016.

Il succède ainsi à Bruno Racine, ancien président de la BNF et récemment directeur du conseil scientifique du Festival de l’histoire de l’art. À l’occasion de la cérémonie du 19 juin, 2 autres prix ont été remis par la confédération fondée en 1988, et composée de 480 professionnels de l’art. Le premier, distinguant un recueil portant sur les arts, a été attribué à Fromanger : De toutes les couleurs, rédigé par Laurent Greilsamer. Le second, réservé aux « pages internet mobilisées pour la défense du patrimoine », a été décerné au site de l’association Sites & monuments.

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque