Mardi 18 décembre 2018

État de sièges

Par Armelle Malvoisin · L'ŒIL

Le 28 octobre 2009 - 263 mots

Spécialiste du design, la maison de ventes Millon Cornette de Saint Cyr consacre une vente entière à ce meuble-objet d’art qu’est le siège.

Sélectionnés dans la production artistique des années 1950 à aujourd’hui, chaises, tabourets, bancs, fauteuils, canapés, chauffeuses et autres assises, qu’ils soient classiques, minimalistes, exubérants ou carrément iconiques, s’illustreront le 23 novembre à Drouot Montaigne.
On relève une rare chaise Pi (1984) de Martin Szekely (est. 8 000 euros), en métal laqué noir et cuir, et un fauteuil Sphère d’Eero Aarnio (est. 3 000 euros), en polyester renforcé de fibre de verre, édité chez Asko à la fin des années 1970. Cette icône avait créé l’événement en 1966, au Salon international du meuble à Cologne. Parmi les sièges contemporains, se distingue un canapé Teckel (2005) de Hilton McConnico (est. 10 000 euros), au profil canin. Cette pièce unique, mesurant 470 x 75 x 70 cm, fut fabriquée des mains du Meilleur ouvrier de France ébéniste Yves Brand’Honneur et du Meilleur ouvrier de France tapissier Pierre-Yves Le Floch.
Enfin, une petite section d’une quinzaine de sièges pour enfant met à l’honneur des versions miniatures de sièges pour adulte, à côté d’un rare exemplaire original de 1958 du siège Rocking sculpture de Walter Papst (est. 1 600 euros). Ce fauteuil à bascule avait reçu un prix à la triennale de Milan en 1961, fait rarissime pour un siège d’enfant.

« 50 ans de sièges », vente le 23 novembre à Drouot Montaigne, 15, avenue Montaigne, Paris VIIIe, Maison de ventes Millon Cornette de Saint Cyr, tél. 01 47 27 11 24, www. millon-cornette-de-saint-cyr.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°618 du 1 novembre 2009, avec le titre suivant : État de sièges

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque