Mardi 11 décembre 2018

…et Sollertis ferme à Toulouse

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 janvier 2013 - 85 mots

TOULOUSE - Le ralentissement économique aura eu raison de la galerie Sollertis à Toulouse, qui a dû fermer ses portes après vingt-cinq ans d’activité.

Son directeur, Brice Fauché, qui n’avait pu participer à des foires en 2012, reconnaît une chute de son chiffre d’affaires de près de 90 %. Le galeriste ne sait pas encore comment il va rebondir, « mais ce sera toujours à Toulouse ». Cette fermeture pose le problème du modèle économique des galeries en régions, quand Paris continue d’exercer une irrésistible force d’attraction.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°383 du 18 janvier 2013, avec le titre suivant : …et Sollertis ferme à Toulouse

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque