Lundi 10 décembre 2018

Drouot s’endimanche pour la Semaine du dessin

L'ŒIL

Le 1 mars 2004 - 305 mots

Depuis maintenant quatre ans, les antiquaires et marchands du quartier Drouot tentent de tirer parti de l’afflux de clientèle internationale généré par le Salon du dessin. À cette fin, les galeries conservent leurs plus belles feuilles pour l’occasion, les plus spécialisées organisant des expositions, parfois thématiques. Et la Semaine du dessin connaît son petit succès… Auprès d’une clientèle surtout européenne (l’absence des Américains est un lieu commun…) donc belge, allemande, anglaise. « Cette année le Salon du dessin se tient à la Bourse, c’est-à-dire à cinq minutes à pied du quartier Drouot », explique Alvina Kessedjian de la galerie d’antiquités Jean-François Chabolle. L’événement suscite un effort particulier chez ces marchands, dont la clientèle quotidienne est constituée de professionnels, et dont la marchandise « tourne » ordinairement très vite. Cette activité continue, entretenue par la salle des ventes, épargne au quartier, en temps de crise, d’être déserté comme les Puces moribondes.
« Les marchands commencent à comprendre la nécessité de se promouvoir auprès d’une clientèle internationale, de se fédérer autour d’un événement, de mettre de côté leurs plus belles pièces », explique Alvina Kessedjian. Effort de promotion d’autant plus important que Drouot vient de vivre une année difficile, que la marchandise courante intéresse de moins en moins les professionnels qui se rendent à la salle de ventes.
La « chine » des boutiques autour de Drouot n’attirera pas, à cette occasion, les néophytes mais plutôt des collectionneurs confirmés, qui se rendront en priorité à la salle des ventes, et que ne rebuteront pas des feuilles un peu moins fraîches qu’au salon. « Très pointus en matière de prix, car ils savent qu’à Drouot, les prix collant à ceux de la salle de ventes sont compétitifs. Ce qui n’empêche pas que dans le quartier aussi, on puisse trouver de belles choses », conclut le marchand Denis Ozanne.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°556 du 1 mars 2004, avec le titre suivant : Drouot s’endimanche pour la Semaine du dessin

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque