Samedi 21 septembre 2019

Justice

Deux ans de prison avec sursis pour Patrick Bunel, ancien directeur du Musée des parachutistes de Sainte–Mère-Eglise

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 16 janvier 2014 - 141 mots

CHERBOURG

CHERBOURG (BASSE-NORMANDIE) [16.01.14] - Deux ans de prison avec sursis requis contre Patrick Bunel, ex-directeur du Musée des parachutistes, pour escroquerie, détournements de fonds, faux et usages de faux.

Le parquet du tribunal correctionnel de Cherbourg a requis deux ans de prison avec sursis à l’encontre de Patrick Bunel, 45 ans, ancien directeur du Musée des parachutistes de Sainte-Mère-Eglise pour détournement de fonds, émission de faux documents et usage de faux. Trois vendeurs de matériels de la seconde Guerre mondiale et un salarié du musée étaient également inculpés.

Selon l’AFP, Patrick Bunel, actuel directeur du Normandy Tank Museum, aurait détourné plus de 55 600 euros entre 2008 et 2010 de l’association Airborne. Il est également accusé d’avoir établi de fausses factures concernant des achats (blouses, armes, avion …) effectués en liquide qu’il entreposait en partie dans un hangar de sa famille.

Légende photo

Musée Airborne - © Photo Airbone Museum - 2013 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque