Lundi 16 septembre 2019

Paris

Des histoires au Carré

Du 15 au 18 mai 2014

Par Marie Potard · L'ŒIL

Le 16 avril 2014 - 221 mots

Depuis 37 ans, au printemps, antiquaires et galeries d’art de la rive gauche ouvrent grand leurs portes pour exposer leurs plus belles trouvailles sous un thème commun.

Cette année, les pièces présentées devront raconter une histoire. « Nous avons souhaité faire parler les galeristes d’une pièce qui leur tient à cœur, qu’elle ait un intérêt historique, anecdotique ou technique », explique William Vonthron, président du Carré. Véronique Girard présente le couteau personnel de la marquise de Pompadour alors que la galerie Altero fait appel aux légendes bavaroises avec Noble Picnic, en verre rouge de Bohême dit « Ruby glass », qui prétendaient que seuls les sorcières, alchimistes et autres magiciens en détenaient le secret de fabrication. Histoire piquante à la galerie Saint-Martin qui expose une table de toupie hollandaise provenant d’une maison close parisienne. La galerie Chenel présente un monopodium en forme de patte et tête de lion ayant appartenu à James Christie (1730-1803), le fondateur de la célèbre maison de ventes, tandis que la galerie Sismann dévoile une paire de caryatides issue de la collection Yves Saint Laurent et Pierre Bergé. Myrna Myers expose une verseuse en porcelaine blanche de Chine, XVIIe, à décor bleu, trouvée avec quelque 23 000 pièces dans une jonque au fond des eaux par le capitaine Hatcher il y a 31 ans. Que d’histoires !

« Carré Rive gauche »

Rue des Saints-Pères, rue de Beaune, rue du Bac, rue de l’Université, rue de Verneuil, rue de Lille, quai Voltaire, Paris-6e et 7e
www.carrerivegauche.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°668 du 1 mai 2014, avec le titre suivant : Des histoires au Carré

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque