Dimanche 24 janvier 2021

Christie’s joue la carte moderne

Par Éléonore Thery · Le Journal des Arts

Le 14 octobre 2015 - 140 mots

PARIS - Depuis l’an dernier, Christie’s a réorganisé son calendrier de ventes. Ses vacations d’art moderne sont ainsi programmées en mars et en octobre, en marge de la Fiac. Cette année, la maison a vu plus grand, avec une estimation globale de 13,5 à 19,5 millions d’euros pour ses ventes du soir et du jour. Six des 37 lots de la vente du soir sont signés Picasso, parmi lesquels un Buste d’homme à la marinière, datant de 1964 (estimation 1,2 à 1,8 M€), et Femme assise, un bronze exécuté à Vallauris en 1950, dont Michel Leiris a été l’un des propriétaires (est. 200 000 à 300 000  €). On recense encore une toile de Le Corbusier datée de la fin des années 1920, une Vue de Paris jaune de Chagall ou des œuvres issues d’une collection américaine de cubistes français.

Christie’s, « Art moderne », le 22 octobre à 19 heures et le 23 octobre à 15 heures, www.christies.com

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°443 du 16 octobre 2015, avec le titre suivant : Christie’s joue la carte moderne

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque