Samedi 7 décembre 2019

Art contemporain

Ceija Stojka - En galerie

Galerie Christophe Gaillard – Paris-3e - Jusqu’au 28 juillet 2018

Par Vincent Delaury · L'ŒIL

Le 22 mai 2018 - 130 mots

Alors que son exposition à La Maison rouge vient de remporter un succès retentissant, Ceija Stojka (1933-2013), artiste rom déportée à l’âge de dix ans ayant survécu aux camps de concentration nazis, est exposée chez Christophe Gaillard, qui en gère désormais la succession en collaboration avec la famille ainsi que la fondation Ceija Stojka en train de se mettre en place.

Sont dévoilés à la galerie une trentaine de dessins en noir et blanc (à partir de 3 000 euros), percutants et poignants, qui retracent le parcours de cette artiste singulière, racontant l’horreur de sa déportation avec sa mère, ses frères et ses sœurs dans les trois camps d’Auschwitz-Birkenau, Ravensbrück et Bergen-Belsen.
 

«Ceija Stojka, Et si les mots ne suffisaient pas »,
Galerie Christophe Gaillard, 5, rue Chapon, Paris-3e, www.galeriegaillard.com

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°713 du 1 juin 2018, avec le titre suivant : Ceija Stojka - En galerie

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque