Samedi 7 décembre 2019

Cantor, Missika et Marten, trio gagnant

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 2 novembre 2011 - 237 mots

PARIS - Sans grande surprise, le prix Marcel-Duchamp 2011, créé par l’Adiaf (Association pour la diffusion internationale de l’art français) a été attribué le 22 octobre à Mircea Cantor (né en 1977 en Roumanie).

L’œuvre présentée dans le cadre de la Fiac faisait écho à Fishing Fly, évocation d’un avion de chasse augmenté d’un leurre de pêche visible jusqu’au 18 décembre au Credac, à Ivry-sur-Seine (lire le JdA no  354, 7 octobre 2011, p. 16). Ce prix dote l’artiste d’une somme de 35 000 euros assortie d’une exposition avec production d’œuvre en 2012 au Centre Pompidou, à Paris.

Cantor fut en 2004 le récipiendaire du prix Fondation d’entreprise Ricard, lequel a récompensé le 21 octobre Adrien Missika pour sa participation à la remarquable exposition « The Seabass », qui s’est achevée le 29 octobre. La proposition, conçue par Éric Troncy, codirecteur du Consortium à Dijon, réunissait huit artistes, designers et architectes. Adrien Missika (né en 1981 à Paris, résidant à Berlin) y présentait des photographies de vagues et de palmiers mourants (A Dying Generation). L’une de ses œuvres viendra enrichir les collections du Musée national d’art moderne.

Petit dernier, le prix Lafayette distingue depuis 2009, avec la création à la Fiac du « secteur Lafayette » (réunissant dix galeries émergentes), l’un des artistes exposés. La lauréate de la 3e édition est la Britannique Helen Marten, âgée de 26 ans et représentée par la galerie berlinoise Johann König.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°356 du 4 novembre 2011, avec le titre suivant : Cantor, Missika et Marten, trio gagnant

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque