Ça plane pour la photo d’aviation

Par Armelle Malvoisin · L'ŒIL

Le 16 décembre 2008

Considérée comme l’une des plus importantes en mains privées, la collection de photographies d’avions d’Albert et Jean-Claude Soumille, initiée dès la fin des années 1940, comprend 35 000 tirages, en grande partie des originaux et des inédits.

Sa dispersion va passionner les musées spécialisés, les chercheurs et éditeurs, les constructeurs pour enrichir leurs archives et les collectionneurs passionnés d’aviation. Trié et réparti en trois cents lots de 5 à 250 photos chacun (est. 20 à 500 euros le lot), cet ensemble exceptionnel suit un classement par thème. À commencer par un panorama complet de l’aéronautique française de 1900 à nos jours, avec une représentation de tous les constructeurs français.
S’ensuit un important chapitre sur les avions construits à l’étranger (américains, anglais, allemands et même japonais) ayant volé sous la cocarde française. Enfin, les amateurs d’aviation militaire de la Seconde Guerre mondiale découvriront une série de photographies d’avions des différents belligérants, dont plus de 1 500   consacrées à la Luftwaffe. « C’est la rareté de l’avion qui fait l’intérêt d’une photo », commente Nicolas Conreur, chargé de la vente. Tel un classeur de 80 images d’appareils japonais qui, suite à des prises de guerre en Indochine, ont volé sous le drapeau français (est. 100 euros).

Photos d’aviation, vente le 22 janvier à Drouot, Maison de ventes Boisgirard, 9, rue Drouot, Paris IXe, tél. 01 47 70 81 36, www.boisgirard.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°609 du 1 janvier 2009, avec le titre suivant : Ça plane pour la photo d’aviation

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque