Dimanche 8 décembre 2019

foire

Bâle, une foire superlative

L'ŒIL

Le 1 juin 2002 - 366 mots

« Une fois de plus, Art Basel rassemblera le gotha du marché international... Art Basel est le plus grand marché du monde de l’art... » Que dire devant tant d’autosatisfaction, affichée sans complexe si ce n’est de supériorité ? Jusqu’à la Documenta, qui ouvrira ses portes à Kassel le week-end précédent, rejetée au rang de faire-valoir : « Avec la Documenta 11, Art Basel 33 sera le point culminant de la saison artistique de l’été 2002 ». Que la première manifestation – programmée tous les cinq ans seulement – soit présentée jusqu’au 15 septembre, quand la minuscule seconde ne dure que six jours, n’a strictement aucune importance. L’événement, c’est Bâle, qu’on se le dise. Mais qu’est-ce qui justifie au juste cet engouement jamais démenti depuis trente-trois ans ? Tout ou presque. Le nombre d’exposants – 262 galeries venues du monde entier – à rapprocher des quelque 900 galeries candidates, dont plus des deux tiers sont blackboulées par l’impitoyable Art Committee. Le nombre d’artistes présentés (plus de 1 000). Le nombre de visiteurs (55 000 en 2001) et de journalistes (1 500 en 2001). Tous les moyens d’expression artistique sont représentés à Bâle : peinture, dessin, sculpture, photographie, installation, performance, édition, sans oublier bien sûr l’art vidéo et sur Internet. 17 projets de jeunes artistes, retenus parmi 225 candidatures, seront présentés dans le cadre de Art Statements, tandis que la plate-forme Art unlimited , l’exposition-phare où sont présentées des œuvres inédites de grandes dimensions et des installations complexes utilisant une large diversité de médias, a été confiée cette année à Simon Lamunière et Martin Schwander. Côté services, Art Basel a également tout prévu : restaurant gastronomique Stucki, garderie Art Kids, studio Wellness, Art Club comprenant un bar, un espace « lounge » et même une discothèque où viendront « jouer » les meilleurs DJ de la planète, comme le 15 juin, pour la soirée spéciale ArtZappening... Bref, Bâle est une foire superlative, tout y est plus grand, plus fort, plus cher. Quelle est donc la plus grande foire d’art moderne et contemporain au monde ? Art Basel, hélas...

- BALE, Art 33 Basel, MBS Messe Basel AG, CH-4021, tél. 41 61 686 20 20, www.ArtBasel.com, 12-17 juin.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°537 du 1 juin 2002, avec le titre suivant : Bâle, une foire superlative

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque