Aux collectionneurs qui ont la fibre du verre

L'ŒIL

Le 21 avril 2009

Bonhams et l’expert anglais Dan Klein organisent la première vente de verre moderne et contemporain en Grande-Bretagne.

Depuis trente ans que le verre ne cesse d’avancer et de gagner un public grandissant de collectionneurs, il était temps que les Anglais s’y mettent.
La vente est composée de verre américain et européen des années 1950 à nos jours, environ deux cents lots, dont une trentaine de pièces spécialement réalisées pour l’occasion. Les prix sont espérés entre 500 £ et 15 000 £ (entre 530 et 16 000 euros) Des artistes anglais de renom ont été invités : Anna Dickinson, David Reekie, Steven Newell, mais aussi des créateurs émergents comme Joseph Harrington et Heike Bracklow.
Dans un contexte économique morose, cette vente est une occasion unique pour les collectionneurs d’acquérir à des prix vraiment raisonnables des œuvres d’artistes ayant contribué au développement du verre depuis les années 1960. L’Américain Dale Chihuly présente notamment une Sea form simple au montant accessible de 1 000 £ à 1 500 £, l’Allemand Erwin Eisch, une belle tête de Bouddha estimée entre 2 500 £ et 3 500 £. Très attendu également, le Tchèque Stanislav Libensky, dont les sculptures exceptionnelles n’ont guère dépassé plus de 15 000 euros lors de récentes ventes en Allemagne. Parmi les plus anciennes pièces annoncées, le vase rare du designer Piero Fornasetti pour la manufacture vénitienne SALIR pourrait dépasser l’estimation (2 000 £ à 3 000 £).

« Verre moderne et contemporain », vente le 19 mai 2009 chez Bonhams, 101, New Bond Street, Londres, W1S 1SR, www.bonhams.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°613 du 1 mai 2009, avec le titre suivant : Aux collectionneurs qui ont la fibre du verre

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque