Lundi 16 septembre 2019

Paris 8e

Art Paris Art Fair persiste et signe

Du 27 au 30 mars 2014

Par Éléonore Thery · L'ŒIL

Le 20 février 2014 - 372 mots

L’arrivée en 2012 de Guillaume Piens avait changé le visage d’une foire qui n’en finissait plus de se chercher.

D’abord considérée comme une anti-Fiac, puis comme un salon des refusés, Art Paris Art Fair confirme donc en 2014 son repositionnement. Grâce à un renouvellement drastique des galeries, la manifestation est parvenue à tracer sa propre route, celle d’une foire européenne qui explore les territoires de l’Est, notamment grâce à l’invitation d’un nouveau pays chaque année. De fait, la participation internationale continue de croître : 50 % des galeries sont aujourd’hui étrangères, contre 43 % en 2013. Succédant à la Russie dans une veine moins audacieuse, c’est la Chine qui est à l’honneur, via la présence d’une dizaine de galeries de Shanghai, Hongkong ou Pékin, mais aussi d’une vingtaine de marchands français proposant des œuvres d’artistes chinois. Paris-Beijing consacre ainsi son stand à Li Wei, Liu Bolin ou Yang Yongliang, quand Zao Wou-ki règne sur le stand de la Galerie Bogéna. Après un renouvellement de près de 50 % l’an dernier, le nombre de nouvelles galeries est à nouveau conséquent cette année (55 sur un total de 128). Feizi (Bruxelles) ou In Camera (Paris) posent ainsi leurs cimaises pour la première fois tandis que Bertrand Grimont ou Camera Obscura font leur retour. Particularité notable d’Art Paris Art Fair : si l’on retrouve des incontournables tels Nathalie Obadia et Daniel Templon, sont également invitées des galeries qui se font plus rares dans les foires comme Claude Lemand, ou qui résistent aux tendances tel Christian Berst, spécialisé dans l’art brut depuis près de dix ans. Quant aux secteurs thématiques, ils continuent de prendre leurs marques. Sur la plateforme Artdesign, on note l’arrivée de Jousse Entreprise et un nouvel espace ArtDesignLab, carte blanche à des designers pour des recherches art/design. Au sein de l’espace Promesses réservé aux jeunes pousses invitées pour la première fois, on repère les Galeries Derouillon et Anouk Le Bourdiec. L’Art Books Librairie, lancée en 2013, s’étoffe avec trente éditeurs présents pour cette édition. Reste à savoir si la concomitance de dates – évitée l’an dernier – avec Drawing Now, le Pavillon des Arts et du Design ou le Salon du dessin attirera les collectionneurs à Paris ou ne fera que les disperser.

« Art Paris Art Fair »

Du 27 au 30 mars 2014, Grand Palais, Paris-8e
www.artparis.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°666 du 1 mars 2014, avec le titre suivant : Art Paris Art Fair persiste et signe

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque