Mardi 18 décembre 2018

Art déco : une année sans égale émaillée de records

Le Journal des Arts

Le 5 janvier 2001 - 350 mots

Côté Art déco, les records ont succédé aux records pendant toute cette année 2000. Le dernier en date est détenu par un bureau exécuté en 1929 par Jacques-Émile Ruhlmann pour le Salon des artistes décorateurs. Mis en vente le 8 décembre à New York chez Christie’s, il s’est envolé à 1,8 million de dollars (plus de 13 millions de francs). Ce prix exceptionnel – un record mondial pour un meuble Art déco – avait été atteint six mois plus tôt, le 8 juin chez Christie’s à New York par un paravent en métal d’Edgar Brandt. Un cran en dessous, le marteau est tombé à 1,2 million de dollars pour un paravent d’Eileen Gray, le 9 juin à New York chez Sotheby’s et à 487 000 livres sterling (environ 5 millions de francs) pour un beau cabinet en galuchat de Jean-Michel Frank, le 10 mai à Londres. Inutile de préciser qu’à de tels niveaux de prix les collectionneurs se comptent sur les doigts de la main : dix en tout et pour tout pour des pièces dépassant 1,5 million de dollars.
Le marché français se porte lui aussi très bien comme en témoignent les récentes enchères. Dupré-Lafon arrive en tête avec une table basse en chêne sablé, patiné à la céruse, et au plateau recouvert de cuir rouge (3,9 millions de francs au marteau chez Tajan le 22 novembre) suivi par Marcel Coard avec une table en ébène, au plateau gainé de parchemin (étude PIASA, le 16 juin) et Pierre Legrain dont un canapé de forme cubisante s’est envolé à 2,4 millions de francs chez Gros-Delettrez. “Nous avons connu une année exceptionnelle, insiste Cheska Vallois. Ces prix élevés tiennent à la fois à l’importance et à la rareté de ces meubles mais aussi à la bonne santé de l’économie et à la force du dollar. C’est un marché sain, non spéculatif tenu par de vrais collectionneurs.” Deux incidents ont cependant défrayé la chronique cette année. L’authenticité de plusieurs meubles de Jean-Michel Frank a été contestée dans deux ventes, le 10 mai à Londres chez Christie’s et le 19 octobre chez Sotheby’s.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°118 du 5 janvier 2001, avec le titre suivant : Art déco : une année sans égale émaillée de records

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque