Mercredi 24 octobre 2018

Arbus a la cote

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 26 mai 2000 - 102 mots

Le produit total de la vente aux enchères – organisée par maître Renoud-Grappin, assisté du cabinet d’expertise Camard – d’un ensemble de mobilier, luminaires et tapis, réalisé par André Arbus (22 lots) et accompagné de pièces signées Gilbert Poillerat (5 lots), a atteint près de 6 millions de francs, le 7 mai, à Besançon. Les prix élevés – table basse en sycomore vendue à 620 278 francs, guéridon en parchemin à 199 375 francs, paire de lampes de chevet à 291 391 francs ou canapé en hêtre ciré à 310 139 francs – témoignent du succès croissant du mobilier des années quarante.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°106 du 26 mai 2000, avec le titre suivant : Arbus a la cote

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque