Mardi 29 septembre 2020

Paris-4e

André-Pierre Arnal - Galerie Dutko

Jusqu’au 5 novembre 2016

Par Vincent Delaury · L'ŒIL

Le 26 septembre 2016 - 108 mots

Né à Nîmes en 1939, André-Pierre Arnal, avec son premier solo show à la galerie Dutko, présente sur 200 m2 une trentaine de pièces récentes (toiles classiques, œuvres sur papier et collage, grandes toiles libres) variant les techniques : déchirures, empreintes, pochoirs, fripages, froissages… Dans la veine de Supports/Surfaces interrogeant peinture et châssis, Arnal expérimente l’art en l’ancrant dans le réel via une prédilection pour la couleur et les matériaux sensuels, l’artiste précisant : « Certains peintres disent tout dans une seule toile (leur palette, leur poétique, leur dessin, leur thématique). Chacune de mes peintures, au contraire, n’est qu’un morceau d’un grand ensemble qui se développe dans le temps et dans l’espace. »

André-Pierre Arnal, La déchirure oblique

Galerie Dutko, 4, rue de Bretonvilliers, Paris-4e, www.dutko.com 

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°694 du 1 octobre 2016, avec le titre suivant : André-Pierre Arnal - Galerie Dutko

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque