Samedi 22 février 2020

Foire

Paris 3e

AKAA spécialiste de l’art contemporain africain

Du 3 au 6 décembre 2015

Par Éléonore Thery · L'ŒIL

Le 23 octobre 2015 - 169 mots

PARIS

Un mois après la Fiac, en parallèle de la COP21, est inaugurée AKAA, pour Also Known As Africa, première foire française d’art contemporain et de design intégralement centrée sur l’Afrique.

L’événement, monté par une jeune équipe, se veut une « célébration de l’énergie créative d’une Afrique sans frontières », dixit sa fondatrice Victoria Mann. AKAA réunit vingt-six galeries au Carreau du Temple, présentant quatre-vingts artistes en lien avec l’Afrique. Le visiteur pourra ainsi s’attarder devant la sculpture Souvenir d’enfance (2013) de l’autodidacte béninois Rémy Samuz, présentée par la Galerie Vallois, ou devant la toile Jesters (2014) de Grace Cross (Zimbabwe), sur le stand de SMITH Studio. Une ambitieuse programmation culturelle est montée en parallèle. « Les suspects (in)habituels », espace dédié au design, montre une sélection de pièces des plus grands créateurs du continent ; une exposition du festival de photographie Lagosphoto explore quant à elle un pan de l’identité africaine par le biais de la musique, à travers l’afrobeat. Des conférences, performances et rencontres complètent ce vaste programme.

« AKAA »

Carreau du Temple, 4, rue Eugène-Spuller, Paris-3e, www.akaafair.com

IMPORTANT : en raison des attentats survenus à Paris le 13 novembre, la foire AKAA a été annulée

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°684 du 1 novembre 2015, avec le titre suivant : AKAA spécialiste de l’art contemporain africain

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque