Affaire BNP Paribas : les antiquaires blanchis

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 29 septembre 2009

PARIS - Confirmant le jugement du tribunal correctionnel de Paris du 11 juin 2008, la cour d’appel de Paris a relaxé, le 22 septembre, les trois antiquaires parisiens François Léage, Jean Gismondi et Jacques Perrin, mis en cause dans l’affaire de la comptable de la banque BNP Paribas.

L’employée avait détourné près de 16 millions d’euros de l’établissement bancaire pour acheter du mobilier ancien. Les marchands avaient été soupçonnés de recel d’escroquerie.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°310 du 2 octobre 2009, avec le titre suivant : Affaire BNP Paribas : les antiquaires blanchis

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque