L’UNESCO inquiet pour plusieurs sites britanniques

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 9 septembre 2008 - 230 mots

LONDRES (UK) [09.09.08] - Les experts de l’Unesco menacent la Grande Bretagne de sanctions si le gouvernement n’adoptent pas dans les prochains mois des mesures de protection pour 7 de ses principaux sites, dont Stonehenge ou la Tour de Londres.

Les conclusions rendues par les experts de l’Unesco relatives à l’état de conservation des sites classés au Patrimoine Mondial sont alarmantes : presque un quart pourrait être inscrit sur la liste des sites en péril. Parmi eux, probablement les plus connus et les plus touristiques : Stonehenge et Avebury, la Tour de Londres, la station thermale de Bath ou encore le quartier médiéval d’Edimbourg.

L’Unesco avait mandaté une commission pour inspecter l’état du patrimoine anglais. Certains projets immobiliers ont inquiété l’organisation intergouvernementale. L’intégrité de la Tour de Londres, classée en 1988, serait menacée par le projet de construction d’une grande tour au cœur historique de la ville. Le gouvernement n’a pas non plus honoré ses promesses quant à la sauvegarde du site préhistorique de Stonehenge. Le ministère de la culture n’a toujours pas détourné la route principale séparant le site, malgré ses engagements.

Le constat des experts s’avère d’ailleurs critique à l’encontre du ministère et organismes responsables de la gestion des sites patrimoniaux. Un tel état de détérioration ne serait imputable, selon eux, qu’à la négligence des autorités. Une seconde mission d’inspection est prévue cet hiver.
(Source : The Guardian)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque