Louma Salamé nouvelle directrice de la Villa Empain

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 8 janvier 2016 - 338 mots

BRUXELLES (BELGIQUE) [08.01.16] – Auparavant chargée de la communication à l’agence France-Museum, Louma Salamé va prendre la direction de la Villa Empain, en remplacement de Diane Hennebert.

Sœur de la célèbre journaliste Léa Salamé, Louma Salamé vient d’être nommée directrice de la Villa Empain de Bruxelles, rapporte La libre. Elle succède à Diane Hennebert partie diriger l’école expérimentale, baptisée « Out of the box », qu’elle a créée.

Louma Salamé est la fille de Ghassan Salamé, qui fut ministre de la Culture au Liban dans le gouvernement de Rafic Hariri de 2000 à 2003 et conseiller spécial de Kofi Annan. Elle est aussi la nièce des anciens diamantaires Jean et Albert Boghossian, propriétaires et gestionnaires de la Villa Empain via leur Fondation Boghossian.

Née en 1981, Louma Salamé est diplômée de l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris et de l'Ecole nationale supérieure des arts décoratifs de Paris en 2006. Elle devient en 2007 chargée d’études au Musée Guggenheim de New York, puis entre au Mudam (Luxembourg) en 2009, tout en exerçant en parallèle son métier de commissaire d’exposition indépendante. Louma Salamé est également pendant cinq ans chargée de la communication à l’agence France-Museum, directrice de la communication et des publics au Mathaf de Doha en 2013-2014 et à l'Institut du monde arabe en 2015.

Construite par l’architecte suisse Michel Polak pour le baron Louis Empain entre 1931 et 1934, la Villa Empain est l’un des meilleurs exemples d’architecture Art déco à Bruxelles. Réquisitionnée par les Allemands en 1943, devenue l’ambassade de l’URSS à la fin de la Seconde Guerre mondiale et enfin abandonnée en 1993, la Villa passe de nombreuses années dans un état de délabrement inquiétant, avant d’être sauvée par Jean Boghossian. Mécène héritier d’une dynastie de joailliers, Jean Boghossian la rachète en 2006 dans le but d’y installer la Fondation qu’il a créée avec son frère et démarre un important programme de restauration. En 2010 la Villa Empain rouvre ses portes et organise depuis de nombreuses expositions et des rencontres culturelles entre l’Occident et l’Orient.

Légende photo

Louma Salamé © Agence France-Museum

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque