Paris-8e

L’œuvre singulière de Lee Ungno

Musée Cernuschi - Jusqu’au 19 novembre 2017

Par Lina Mistretta · L'ŒIL

Le 2 octobre 2017 - 275 mots

Le Musée Cernuschi possède un fonds exceptionnel d’art d’Extrême-Orient légué par le banquier collectionneur Henri Cernuschi au XIXe siècle.

Le dernier legs, issu de la collection Lee Ungno, pionnier de l’art coréen contemporain, fait actuellement l’objet d’une vaste rétrospective. Artiste polyvalent, Lee Ungno était calligraphe, peintre, graveur, céramiste. Si la calligraphie traditionnelle constitue la source de son travail durant les premières années de sa carrière, dans les années 1950, il ressent le besoin d’une expression moderne. Ses toiles semi-abstraites de 1958 explorent déjà de nouveaux modes d’expression. En 1959, il part pour l’Europe. À partir de cette date, il adoptera l’esthétique de l’art abstrait occidental en s’appuyant sur la tradition calligraphique extrême-orientale. Les trois décennies suivantes, de décembre 1959 à 1989, passées en France au contact de l’avant-garde parisienne, seront les étapes les plus importantes de sa carrière et la période la plus expérimentale et la plus créative de son œuvre. L’ampleur de son spectre créatif est gigantesque. Entre la première œuvre de 1942 représentant un paysage figuratif et les toiles abstraites des Foules de 1987, dans lesquelles il plongera jusqu’à la fin de sa vie, Lee Ungno explore tant de thèmes et aborde des esthétiques si variées qu’on a du mal parfois à se frayer un chemin dans les dédales de cette œuvre foisonnante, saturée d’émotions entremêlées, mais ô combien intéressante. Une exposition qu’il faut voir pour découvrir cet artiste singulier qui explora inlassablement les échanges artistiques entre Orient et Occident et qui, pour ce faire, créa en 1964 l’Académie de peinture orientale de Paris en lien avec le Musée Cernuschi, sous le patronage, entre autres artistes, de Soulages, Hartung, Foujita et Zao Wou-Ki.

« Lee Ungno, l’homme des foules »,
Musée Cernuschi, Musée des arts de l’Asie de la Ville de Paris, 7, avenue Velasquez, Paris-8e, www.cernuschi.paris.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°705 du 1 octobre 2017, avec le titre suivant : L’œuvre singulière de Lee Ungno

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque